AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» La métamatière et le peuple
Mar 29 Aoû - 8:06 par Claude De Bortoli

» Anniversaire
Mer 7 Juin - 17:36 par Fougère

» NIFFF - Jojo's & Takeshi Miike
Mer 7 Juin - 17:32 par Fougère

» Je me souviens.
Mer 7 Juin - 17:30 par Fougère

» Elsa ou Marie Haldiman ?
Dim 16 Avr - 21:47 par Sam sama

» La métamatière et le Roi de la Terre
Sam 8 Avr - 11:58 par akatsuki-planta

» Ceci est mon jeu
Lun 14 Nov - 23:53 par illusion

» La métamatière, les élites et les gouvernants
Jeu 10 Nov - 16:23 par akatsuki-planta

» Les Manga et artbook/guidbook que Aka prete ou vend
Dim 26 Juin - 12:16 par pansa

Partenaires

Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 B0 the Guit'Art

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TheB0GH

avatar


MessageSujet: B0 the Guit'Art   Jeu 23 Sep - 19:59

Bon, je me lance aussi, ce soir, je crée un post avec mes créations sunny

Je débuterai ce topic avec une courte évocation sur La Mer rédigée lors d'un cours de français


La Mer

Qui n'a jamais été réjoui de se rendre au bord de la mer? Et surtout, qui n'a jamais voulu se confier à elle? Un soir qu'on se sentirait le cœur gros, aller lui rendre visite, s'essuyer les pieds sur un paillasson de sable, s'asseoir auprès d'elle...

Je voudrais la serrer dans mes bras, mais elle est si grande, presque infinie ; tant pis, je me contenterai de ce petit bout de plage, c'est déjà confortable. La mer est très compréhensive : elle m'écoute toujours avec la plus grande patience et le silence le plus absolu, excepté son souffle, cette respiration régulière qu'elle fait siffler entre ses dents, accompagnée de quelques larme froides, aussi salées que les miennes.

Cette intimité dans laquelle je flotte, sur ce bord de mer, quand je plonge mon regard dans le bleu larmoyant du sien, je me dis qu'elle est inestimable. La mer est une amie infaillible : elle garde tous les secrets que les âmes en peine y déversent, quitte à se noyer elle-même dans ses propres larmes et former cette étendue lacrymale que l'on connaît tous.

Une fois que je me sens mieux, sa douce houle ayant séché mes larmes, et le murmure de sa respiration ayant apaisé mon cœur, je m'en retourne en prenant un joli cadeau qu'elle aime à me faire : un coquillage grâce auquel je l'entends me parler, comme si elle m'offrait une boîte à musique où elle aurait enregistré notre chanson préférée...

Ma douce mer, mon cœur est à jamais à toi, bien caché dans le sable, pour que toi non plus ne m'oublies jamais.


Dernière édition par B0 the Guitar Hero le Dim 23 Jan - 14:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velvet-U Aka WhisKim

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Ven 24 Sep - 0:58

Je suis soufflé, t'as du talent et je pense que ta prof de français doit l'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fougère

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Ven 24 Sep - 6:56

Tu m'as emportée telle une bouteille. =p
Nan, mais j'suis surtout contente qu'tu postes tes textes ici. =]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuu

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Ven 24 Sep - 9:58

J'ai beaucoup aimé du fait que je l'ai lu d'un seul coup... en général si ça ne me plaît pas je fais des petites pauses, même si le texte est court. Ce qui m'a surprise avec ton texte, c'est qu'il m'a fait rêver, dévier un peu... et imaginer. Sans oublier le meilleur : le coquillage comparé à la boîte à musique, ça, c'était sublime !

Je me réjouis de lire d'autres textes de toi ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheB0GH

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Ven 24 Sep - 19:40

Velvet-U a écrit:
Je suis soufflé, t'as du talent et je pense que ta prof de français doit l'apprécier.

Warabii a écrit:
Tu m'as emportée telle une bouteille. =p
Nan, mais j'suis surtout contente qu'tu postes tes textes ici. =]

Schuu-chan a écrit:
J'ai beaucoup aimé du fait que je l'ai lu d'un seul coup... en général si ça ne me plaît pas je fais des petites pauses, même si le texte est court. Ce qui m'a surprise avec ton texte, c'est qu'il m'a fait rêver, dévier un peu... et imaginer. Sans oublier le meilleur : le coquillage comparé à la boîte à musique, ça, c'était sublime !

Je me réjouis de lire d'autres textes de toi ! =)

Et bien, ça fait super plaisir, tous ces commentaires pour le 1er texte, j'suis touché Surprised

J'en posterai d'autres tout bientôt, faites-moi confiance =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crumble_Z

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Dim 26 Sep - 2:44

Hmmm... A prendre =P

Je trouve sympathique comme texte.

Un truc que je trouve très cool avec ce texte, c'est que le style narratif que t'as abordé correspond au thème. Ce serait chouette si ça pouvait rester ta marque de fabrique^^

Le seul petit bémol se résume à un mot. Pourquoi utiliser "lacrymale" quand tout le reste du texte est aborde un vocabulaire simple, prenant et envoûtant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velvet-U Aka WhisKim

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Dim 26 Sep - 13:29

Lacrymal pour éviter de répéter trop souvent le mot larme simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheB0GH

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Dim 26 Sep - 15:07

@ Gibra : Pourquoi ai-je écrit "lacrymal"? Parce que t'es adopté, voilà

*s'enfuit en courant*



Et comme je ne veux pas fâcher mézamilémodo et l'admin, cette fois, je vais éditer mon post ^^

Un sonnet que j'ai écrit hier soir, mais que je ne trouve pas encore au point (surtout pour la fin), merci de m'aider à l'améliorer Very Happy

Citation :
Espoir de vie

Toi, petite graine, fragile espoir de la vie
Mûrie jour après jour par un arbre prospère
Te voilà désormais livrée à cette terre
Plante tes racines dans ce terreau nourri

Depuis ta cachette, bien profonde en le sol
Tétant mère Nature, tu grandis doucement
Car un jour tu seras assez fort sûrement
Pour assumer alors ton important role

Héberger les oiseaux, comme les écureuils
Ou porter la marque d’un amoureux transi
Ou celle d’une idylle de deux réunis

Qui peut le définir, ce destin mystérieux ?
Puisses-tu connaître nombre de jours heureux
Avant que de tes planches on ne fasse un cercueil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheB0GH

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Mer 6 Oct - 21:59

Allez, je m'y risque...

Double pooooost!!

^^ tout ça pour permettre aux intéressés de savoir que ce topic n'est pas gelé (promi, je vais essayer d'arrêter...)

Bref, venons-en à ma dernière oeuvre : un poème simple, façon Prévert. Enjoy Very Happy

B0 the Guitar Hero a écrit:
Le soleil brille sur le jardin de mon esprit
Les fleurs de l’inspiration sentent toujours aussi bon
Leur pollen tâche mes feuilles, mais j’en souris
Car les vers qu’il dessine suscitent mon admiration
Que deviendrais-je sans ces belles pensées ?
Sans ce violet si doux, presque souriant ?
Pensées que j’arrose chaque jour, bonheur immaculé
Pensées que j’aime de tout cœur, bonheur gratifiant
Car même la pensée la plus noire, la plus méchante
Celle que nul n’ose toucher du regard
Peut donner fruit à une rime charmante
Qui saura illuminer en moi cet espoir
D’une page moins blanche
Sur ce, je vous laisse, cher lecteur
Je dois aussi penser à mes pervenches
Bien que d’elles je ne récolte guère de vers, mais des senteurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crumble_Z

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Mer 6 Oct - 22:47

Pour le sonnet je t'en avais déja parlé IRL Dans le train mais je commente quand même. Donc il me semble que le sommet doit également respecter un certains schéma de rimes car je trouve le ABBCCA final assez spécial.

Mais sinon, le texte en lui même très bien. On se sent pousser en même temps que la graine et sur la dernière phrase, tu fous tout par terre... Je trouve ca génial.. J'aime.

Quant au deuxième, j'aime un peu moins (mais c'est personnel hein^^)
Y a quelques phrases auxquelles j'aspire mais l'entier de l'histoire contée n'as pas d'accroche. Pour moi (j'insiste, c'est personnel) C'est une série de rimes qui raconte l'histoire banale d'un type banale...Et ça en banalise le texte.. C'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velvet-U Aka WhisKim

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Mer 6 Oct - 22:57

Tien ça me fait penser aux frères Taloche et leur reprise d'un sketch des frères ennemis.

Je suis pas un grand fan de poésie mais ça passe, tu t'en sors plutôt bien je ne peux pas en dire autant. =)
Après c'est toujours difficile de réinventer je trouve dans la poésie donc peut être est-ce un peu monotone mais dans l'ensemble j'aime assez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shuu

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Sam 9 Oct - 13:00

Crumble_Z a écrit:
Donc il me semble que le sommet doit également respecter un certains schéma de rimes car je trouve le ABBCCA final assez spécial.

+1 j'arrivais pas à mettre de mots et un avis concret là-dessus... ça m'a gênée aussi.

Bon. Comme d'habitude je vais citer ce que je n'ai pas aimé... parce que tout le reste en général c'est bon pour moi... dans un poème, ce que je recherche en lisant, surtout, c'est la fluidité de la chose... et si un détail me gêne, ben ça casse un peu ce sens naturel...

B0 a écrit:
Pour assumer alors ton important rôle

Cette phrase m'a gênée, en soit. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais ça a bloqué dans ma petite cervelle.

Au contraire, dans la deuxième...

B0 a écrit:
Pensées que j’arrose chaque jour, bonheur immaculé
Pensées que j’aime de tout cœur, bonheur gratifiant

J'ai beaucoup aimé ! =)

Voilà, c'est tout ce que j'ai à dire, ce crois... ou j'éditerai plus tard si vraiment... là c'est surtout un avis à chaud ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheB0GH

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Ven 12 Nov - 20:19

À présent, une autre évocation, toujours écrite en cours de français, sur le thème suivant :

Il prit l'univers dans sa chambre
Et ferma la porte....
par William J. Smith, enjoy! Very Happy

Citation :
Il prit l'univers dans sa chambre et ferma la porte. Ceux qui le voulaient devaient attendre que son égoïsme soit repu. Ce jour-là, il voulait explorer ; explorer cet univers, en observer tous les détails, être l'astronome qui examine et étudie les moindres recoins de sa carte du ciel, les yeux pleins d'étoiles. Après s'être assuré que personne ne viendrait le déranger, il déballa cet infini univers qu'il avait soigneusement caché dans sa poche. Il était si beau, si grand, qu'il ne savait pas par où commencer, mais surtout où s'arrêter. Alors il plaça son doigt quelque part au hasard, plongea son esprit dans les ténèbres rassurantes de l'espace, et entama son voyage.

De loin, il vit tout d'abord des galaxies : ces disques de poussière chatoyante qui tournaient, tournaient, comme on tournerait autour d'un bijou en vitrine pour en apprécier tous les angles. El se rapprochait de l'une des galaxies, s'émerveillant un peu plus à chaque brasse dans le vide, à chaque étoile qui se précisait devant lui. Toutes ces perles astrales le fascinaient - les huîtres perlières de cet océan spatial étaient sans aucun doute les meilleurs orfèvres de l'univers -, mais le plus beau restait les colliers et les pendentifs de constellations qu'elles formaient ; elles n'étaient pas reliées entre elles, mais le fil imaginaire n'en était pas moins incassable.

Ainsi il s'enivrait de ces bijoux, puis son attention fut retenue par une grappe de planètes. Ce n'en était qu'une parmi tant d'autres, mais vous saurez pourquoi celle-ci a retenu son attention.

Neuf planètes, neuf billes de toutes les tailles, de toutes les couleurs, qui roulaient inlassablement sur neuf cerceaux autour d'une grosse balle jaune et lumineuse, laquelle semblait mener la danse, car elle trônait au centre du mobile. Sans doute un enfant qui, finissant de jouer, a oublié ces beaux jouets alors qu'il imitait un ballet cosmique de neuf solitaires, dirigé par ce chef rayonnant et ardent.

Malgré cela, les billes n'avaient pas l'air heureuses : elles étaient silencieuses, sereines, mais profondément dévastées. Seule l'une d'elle, toute de bleu vêtue, était tout animée : de nombreux parasites s'étaient installés à sa surface, la vidant de tout, l'exténuant, la privant de cette plénitude qui hantait ses voisines. Disons "hantait" car malgré tout, cette bille-là semblait bien heureuse d'avoir cette compagnie, de se tirer de la sempiternelle paix qui avait laissé les autres danseuses de glace.

Pourtant, bien qu'acceptant l'incrustation abusive de ces profiteurs, la belle bille bleue, blessée par l'ablation de ses forces, fléchissait les genoux et ne savait plus sur quel pied danser. Un jour, il faudra bien qu'elle se secoue, se débarrasse une fois pour toutes de ces empêcheurs de tourner en rond, quitte à en devenir nue et désolée, pour mieux entrer dans cette ronde monotone des belles dévastées.

Notre voyageur, lui, s'assit pour observer le plus longtemps possible cette danse silencieuse, mais n'osait applaudir car il ne savait pas quand l'acte se terminerait. Il les regardaient tournoyer sans arrêt, prêtant l'oreille à la mélodie du silence absolu, dont le rythme se mariait parfaitement à la valse des planètes sur le parquet de l'univers.

Puis il ouvrit les yeux : le spectacle était terminé, l'univers lui avait échappé des mains et s'était enfui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sam sama

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Ven 12 Nov - 20:46

Franchement sa m'énerve de vous lire (toi et les autre qui mettent leurs écris sur se forum) car je suis vraiment a des années lumière de se niveau ! C'est vraiment dérangeant d'être content de faire 4.5 en évocation et après de rentrer et de voir sa !
Vraiment frustrant !

(Sinon GG Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crumble_Z

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Ven 12 Nov - 21:17

5.5... T'es mauvais adrien... surtout pour une évocation sur "Super Mario Galaxy" quoi...

(Oups, désolé, j'ai révélé le secret de ton inspiration)

Nan, franchement GG.. Comme ça j'ai pu -- enfin -- me concentrer pour le lire en entier parce que ce matin dans le train c'était pas top =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheB0GH

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Ven 12 Nov - 22:02

Pour qui pouvait-ce être un secret? Very Happy note que si tu penses dans l'ordre "Galaxy Stardust" suivi de "Rosetta's Comet Observatory", il est possible de deviner l'astuce (de toute façon, j'ai featuré ce secret sur FB ^^)

Mais merci, merci, modeste et tout ça ==>[]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crumble_Z

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Ven 12 Nov - 23:20

Rosalina nom di djou... C'est "Rosalina's observatory"

Punaise!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TheB0GH

avatar


MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   Sam 13 Nov - 8:06

Crumble_Z a écrit:
Rosalina nom di djou... C'est "Rosalina's observatory"

Punaise!!!!!

Roooh je t'embêêêête ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: B0 the Guit'Art   

Revenir en haut Aller en bas
 
B0 the Guit'Art
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guit-guit céruléen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Midori Sen'jo :: Discussions :: Créations-
Sauter vers: